" Immersions Alpines"

Fabien DAL VECCHIO 

Invité d'honneur 

 

 

 



" Cadrages urbains "

Annie DORIOZ

" J'ai pris ces photos lors de balades urbaines quand mon œil a été attiré par un contraste de couleurs, par une heureuse juxtaposition de lignes ou de volumes. Parfois l’architecture reste présente, parfois elle s’efface pour créer un graphisme plus abstrait."

 



" On stage !  "

Gérard CHRIST 

"Depuis mon enfance je suis passionné par la musique et j'aime découvrir de très nombreux styles différents voire hétéroclites… 

Une sortie photo organisée dans le cadre du festival "Vache de Blues" a été une véritable révélation pour moi ! Pourquoi ne pas essayer d’associer ma passion musicale et mon plaisir photographique ? Et ce fut le début d’une belle aventure photographique et humaine. J’ai commencé à prendre avec discrétion des clichés de concerts en envoyant systématiquement quelques uns aux membres des groupes et aux organisateurs. Peu à peu, de nombreux artistes ont accepté ma présence et une relation chaleureuse s’est installée. Je faisais dorénavant partie du «décor» et dans ce cas précis c’est un beau compliment et un indéniable atout. D’une grande timidité, je me suis rendu compte que le boîtier autour de mon cou était devenu un formidable moyen d’échanges relationnels et de découverte de personnes et d'univers que je n’aurais jamais eu la chance d’approcher sinon… Et le plus chouette dans cette belle aventure musicale et photographique c’est que de nombreuses relations ont définitivement dépassé l’environnement purement musical… Merci à elles et à eux sans qui je n’aurais pu faire certains de ces clichés."


" Le noir du charbon , le blanc de la vapeur"

Stéphane JANIEC

" Ce n'est pas un voyage dans le passé que je propose mais une pause.Une pause dans un monde qui va de plus en plus vite! Par mes photos je vous invite à prendre votre temps, à découvrir ou a redécouvrir un univers qui subsiste encore par le biais de gens passionnés, celui des chemins de fer anciens.

Le temps du charbon, de la vapeur, du cliquetis des bielles, des compartiments de 3eme classe et leurs sièges en bois vernis. Un univers qui faisait partie du quotidien de nos aïeux . Ce n'est pas un reportage sur les trains touristiques mais la création d'une atmosphère atemporelle et d'une poésie telle que j'ai pu la ressentir au moment ou j'ai fixé ces scènes de vies avec mon appareil……. Une certaine idée du voyage par le rail. "



" Noordzeestrand "

Darius KUGEL 

Cela fait plusieurs années que je photographie les plages de la côte belge.

En février 2013, j'ai poussé un peu plus au nord et exploré quelques rivages des Pays-Bas. J'ai été saisi par le contraste entre ces deux univers pourtant géographiquement si proches.
Les hideuses barres d’immeubles si typiques de la Belgique ont fait place à des dunes sauvages, remarquablement préservées, des plages interminables de sable fin où la présence de l’homme se devine plutôt qu’elle ne se voit.
Le temps de février est ce qu’il est : lumière blafarde, ciel bas et bouché qui gomme les différences entre le ciel, la mer, le sable et la végétation…
J’ai voulu transcrire la douceur de ces paysages à la fois hostiles et familiers, la subtilité des nuances dans les tons, la géométrie de ces pieux qui guident le regard et organisent la transition entre les éléments, les reliefs formés par le travail de la mer sur l’estran et amener le spectateur dans une ballade mélancolique et apaisante.

 



" Minimiam's selon Carmel "

Carmel MOSCATO 

Akiko Ida et Pierre Javelle sont deux photographes français qui ont étudié aux Arts Décoratifs de Paris. En rêvant de skier sur de la chantilly, plonger dans de la mousse de lait ou encore creuser une caverne de fromage, ils ont créé le monde fabuleux des Minimiams.

Un monde où des petits personnages vivent des aventures délirantes dans un univers créatif. Carmel Moscato a tout  de suite été fasciné par cette idée originale et amusante , et s'en est inspiré . Cela lui a permis de libérer sa créativité en essayant de détourner comme eux des photographies culinaires ou d'inventer un autre monde en jouant sur la différence d'échelle entre ces petits personnages et les objets qui les entourent. 



" Surprenante Islande "

Jean-Luc NYGA

 

Je m'efforce d'exprimer par l'image les émotions ressenties au cours de mes voyages. J'ai vécu une expérience très enrichissante dans cet extraordinaire pays qu'est l'Islande où je me suis rendu à deux reprises. Mes images, pour la plupart, présentent des paysages que j'essaie de bien construire dès le prise de vue , en moyen format ou en 24x36. Je les travaille ensuite sur mon écran et les imprime moi-même. 

J'espère que vous découvrirez mon travail avec plaisir.

 

 



" Une aventure collembolesque "

Bruno Schultz

 

Je m'appelle Coco. Je suis un collembole, de l'ordre des symphypléones, un atrhropode aptérigote  mais appelez moi Coco, ce sera plus simple. Car je suis un être simple, primaire pourrait-on dire mais indispensable malgré ma petite taille. Hé oui , je mesure entre 0,5 et 2 mm.

Mon rôle consiste à transformer indirectement les matières organiques en me nourrissant et en disséminant des micro organismes soit par mes déjections, soit par mes soies sur lequelles s'accrochent spores et pollens. J'adore les champignons, je suis donc fongivore mais j'ai des collègues saprophages ou bactérivores, il faut de tout pour faire un bon humus. Je contribue aussi à la circulation des nutriments nécessaires aux végétaux. Autant dire que sans moi et tous mes copains (on est une sacrée équipe, des milliers par m2!) le sol serait bien triste et très différent.

J'habite en Moselle, dans l'Est de la France mais j'ai des amis qui habitent sur tout le globe. Certains vivent dans le sol, d'autres sur la litière ou sur les plantes et il y en a même qui vivent sur l'eau.



" Dualités "

Michel TONON

 

Utilisant des fragments de nature, ces duos présentent en miroir deux aspects, deux visions d'une même réalité capturée par l'appareil photographique. 

Le regard de l'auteur et le parti pris des traitements aboutissent à la création d'images avec deux ambiances et deux émotions spécifiques.

La disposition en miroir créé une relation et met en tension les deux mondes.

 



" Arpenteurs, cheminements urbains "

Olivier TOUSSAINT 

 

" Les paysages, y compris urbains, ne font sens que si l'on peut en prendre la mesure, que si un élément vient en donner l'échelle. La photographie d'Olivier Toussaint est justement cela, une mise à l'échelle posant l'humain dans son décor et montrant à quel point la démesure de la ville n'est lisible que par rapport à une présence humaine. 

Ce que l'image questionne, c'est simplement la grande confrontation permanente qui se joue entre la ville et ceux qui l'arpentent en s'y oubliant.  Par là, Olivier Toussaint redonne à l'humain la place centrale que ce dernier abandonne trop souvent, perdu dans l'insondable solitude ressentie par celui qui marche dans l'architecture statique de ses propres villes."  Daniel Bourrion



" Summer time "

Gilles BARTHELET 

 

" Voilà l'été, voilà l'été, le temps des vacances attendu tout au long de l'année, il y a le ciel, le soleil et la mer... y'a du soleil et des nanas, darladirladada...

L'été c'est aussi un instant éphémère. A peine arrivés en vacances que l'on est déjà repartis, et, le boulot repris, ce n'est plus qu'un lointain souvenir sorti de la nuit des temps.

Deux façons de ressentir cette période de l'année un peu particulière, deux interprétations photographiques..."

 


" Inspirations africaines "

Florence DABENOC 

Le continent africain a toujours eu une résonance particulière en moi. A chaque fois que je retourne en Afrique, j'ai la même étrange et agréable sensation : celle de rentrer chez moi... Comme si mon cœur avait déjà appartenu à cette terre .

J'aime explorer de nombreux domaines en photographie. Ce qui me plait c'est de regarder le monde qui m'entoure autrement, de composer avec la lumière, le cadrage, le mouvement, de repérer des détails picturaux, en un mot de créer.Et c'est en noir et blanc que je prends de plus en plus de plaisir à m'exprimer. Il exacerbe ce que j'aime de plus en plus dans une image : son graphisme.  J'affectionne les filés, les silhouettes en contre-jour, le minimalisme et venir parfois flirter avec l'abstrait. Tout en essayant de transmettre une émotion, car c'est bien là l'essence de toute forme d'expression artistique.

L'Afrique m'inspire et me fait vibrer . Elle catalyse mon enthousiasme pour la photographie, et c'est de la symbiose entre ces deux passions qu'est née cette exposition , fruits des mes "inspirations africaines".